L'orchestre

Le répertoire orchestral est d’une richesse inépuisable et il m'est une source d'intense satisfaction musicale.
Je consacre chaque année la moitié de mon temps au travail avec différents orchestres.

Élève à la Menuhin School à Londres, j’ai eu la chance de  participer très jeune à de nombreux concerts donnés dans toute l’Angleterre par l’orchestre à cordes de l’école.  Ce fut une expérience musicale enthousiasmante qui a largement contribué à me faire aimer la pratique orchestrale.
Par la suite, étudiant à la Juilliard School, j’ai pendant 5 ans, eu le privilège de participer à de mémorables concerts ; les chefs qui se succédaient au pupitre (James de Priest, Pierre Boulez,  Otto Werner von Müller...) ont exercé sur moi une influence durable.

Fraîchement diplômé et de retour en France, j’ai effectué de nombreux remplacements à l’Orchestre National de Lyon et à l’Orchestre du Capitole de Toulouse.  J’ai pu ainsi - au sein de la section - acquérir en quelques années une belle expérience orchestrale, sous la baguette d’Emmanuel Krivine, de Michel Plasson et de nombreux autres chefs.

Dès 1998, j'occupais régulièrement le poste de violon solo dans plusieurs orchestres : l’Opéra de Marseille, l'Orchestre National de Lorraine ou l'Orchestre Poitou-Charente.
Puis quelques années plus tard à l’Ensemble Orchestral de Paris avec lequel je collaborais pendant plusieurs années et - à la demande de Michel Plasson - à l’Orchestre du Capitole de Toulouse pendant 4 ans.

Les 7 ans de ma collaboration avec l’orchestre de la Scala de Milan - tant au poste de violon solo, que de co-soliste - m'ont permis de fouler les planches du célèbre théâtre milanais et de parcourir le monde avec un orchestre d’exception sous la direction des plus grands chefs : Ricardo Muti bien sûr, mais aussi Sawallisch, Gergiev, Chung, Prêtre, Plasson….
Expérience irremplaçable qui continue d’influer sur ma vie de musicien d’orchestre.
D'autres orchestres ont dès lors fait appel à moi : l’Orchestre Toscanini,  le Netherland Philharmonique, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg…et ce fut la rencontre d'autres grands maîtres : Lorin Maazel, Djansug Kakhidze, Gerd Albrecht et bien d'autres encore.

Dès le début des années 2000, mon activité orchestrale se tournait vers l'Espagne.  Tout d’abord avec l’Orchestre Symphonique de Barcelone dont j'ai été le 1er violon solo invité pendant plusieurs années, puis avec l’orchestre de Las Palmas avec lequel je me produis depuis 6 ans. 
Je me rends aujourd'hui fréquemment à Séville pour des productions symphoniques ou lyriques avec l’Orchestre Royal de Séville.


© Eric Crambes