La musique de chambre

J’ai de tout temps nourri une passion pour la musique de chambre.
De la sonate au nonnette, du trio avec piano au duo de violons, je prends un plaisir indicible et sans cesse renouvelé à interpréter tant les grands chefs d’œuvres du répertoire que les opus méconnus et injustement délaissés.
L’étendue et la variété du répertoire, les multiples rencontres avec des artistes d’horizons radicalement différents, les moments magiques qui font d'un concert  une expérience mémorable… autant de raisons qui me poussent sans cesse vers la pratique de la musique de chambre.

Mes années d’études au Conservatoire Supérieur de Lyon m’ont permis d’explorer une grande partie du répertoire de la sonate pour violon et piano.  10 ans de concerts au côté de Valery Rogacev, pianiste roumain d’exception,  nous ont permis de dévorer le répertoire : intégrale des sonates de Beethoven, intégrale des sonates de Brahms, programmes de musique russe, de musique française…
A la Juilliard School, j’ai eu l’immense privilège de travailler pendant trois ans avec les membres du quatuor Juilliard.  Expérience inoubliable et découverte - partielle ! - de ce répertoire emblématique de la musique de chambre.  Force est de constater toutefois, que la vie d’un quatuor est un véritable sacerdoce et je décidais de me tourner vers des formations différentes.

Le festival des Arcs auquel je fus invité dès 1996 fut une influence prépondérante.  La musique de chambre telle qu’elle est pratiquée par tous les musiciens que j’y ai rencontré, correspond à l’idéal que je me fais de la pratique musicale.  J’y ai découvert des personnalités hors du commun dont bon nombre a marqué ma façon de concevoir la musique.  A leur côté, j’y ai interprété des dizaines (des centaines ?) d’œuvres, et y ai ressenti mes plus grandes émotions musicales.

Depuis plus de dix ans, j’ai la chance de me produire dans le monde entier en compagnie de ces collègues et amis ; rencontres éphémères ou amitiés profondes, chacun de ces artistes tient une place importante dans ma construction musicale.
Il serait impossible de les citer tous, mais parmi eux : Hortense Cartier Bresson, Michel Dalberto, Alain Planès, Georges Pludermarcher, Pascal Godart, Christian Zaccharias, Jean-Michel Dayez, Alexandre Tharaud, Vahan Mardirossian, Gérard Poulet, Akiko Suwanai, Alexis Galpérine, Boris Garlitsky, Tedi Papavrami, Latica Honda Rosenberg, François Payet Labonne, Jean-Marc Phillips, Bruno Pasquier, David Gaillard, Geneviève Strosser, Henri Demarquette, Xavier Gagnepain, Raphael Chrétien, Guillaume Paoletti, Roland Pidoux, Emmanuelle Bertrand, Xavier Phillips, Eckhard Rudolph, Isabelle Moretti, Marion Lénart, David Guerrier, Fabien Thouand, Jacques Didonato, le quatuor Psophos, le quatuor Parisii, Olivier Baumont, Christine Plubeau…

Qu’ils soient tous ici remerciés pour ces grands moments de musique partagés…



© Eric Crambes