La direction artistique

Festival de musique de chambre Opus

www.festivalopus.fr


En 2000, je proposais à deux municipalités ardéchoises – Aubenas et Vals-les-Bains – de créer dans leurs communes un festival de musique de chambre.
Quelques années plus tard, suite aux différents concerts ponctuels organisés afin de « prendre la température », naissait Opus qui investit chaque année le théâtre de Vals et le Château d’Aubenas (entre autres…).
Ce festival organisé au printemps se compose de deux volets : un week-end de sept ou huit concerts donnés par une quinzaine de musiciens et la semaine qui précède consacrée aux rencontres avec les établissements scolaires de la région et les écoles de musique.
Les visites aux établissements scolaires permettent de sensibiliser un public qui voit la musique classique comme un art élitiste et guindé.  De nombreux jeunes découvrent avec étonnement qu’ils peuvent ressentir une émotion intense en écoutant du Bach ou du Cavanna.
Ce travail de longue haleine aura permis en 5 ans à plus de 7000 jeunes de recevoir la visite de musiciens professionnels.
Les concerts permettent quant à eux à un public qui ne connaît en général de la musique classique que les grands chefs d’œuvre, de découvrir de nombreux opus méconnus, des compositeurs injustement délaissés et un répertoire qui s’étend de Couperin à Berio en passant par les créateurs d’aujourd’hui qui nous font l’amitié et l’honneur de nous rendre visite.



Festival des Arcs

www.festivaldesarcs.com


Depuis 2005, je suis également directeur artistique du festival des Arcs, en Savoie.
Ce festival que je connais depuis plus de trente ans – j’y ai été successivement auditeur, stagiaires, jeune talent et professeur -  se déroule chaque été sur le site de la station des Arcs/Bourg-Saint-Maurice depuis 36 ans.  Il réunit trois semaines durant une cinquantaine d’artistes de renommée internationale.  Ils offrent (les concerts sont tous gratuits !) plus de quarante concerts.  Ces concerts sont accompagnés de conférences, de débats, de rencontres en tout genre.  Nous organisons également des résidences de compositeurs, d’ensembles de musique contemporaine, d’orchestres, des ateliers de théâtre.  Nous passons commande aux créateurs d’aujourd’hui et créons de nombreuses œuvres.  

Une académie complète cette offre unique en son genre.  Elle permet à 180 jeunes venus du monde entier de bénéficier des conseils de pédagogues reconnus, de pratiquer la musique de chambre, d’assister à de nombreux ateliers qui leurs sont proposés (gestion du stress, yoga, aikido, initiations aux instruments baroques…) et d’assister à des concerts d’une qualité époustouflante…


Ces deux expériences très prenantes mais enrichissantes me permettent d’être confronté à l’envers du décor : le financement de la culture – vaste programme rendu terriblement difficile par la conjoncture et la place que notre société réserve à l’Art - la logistique, la comptabilité, la programmation, la presse…autant de domaines dont les interprètes ne voient en général que la partie émergée, mais sans lesquels leur talent ne trouverait que peu d’occasions d’être partagé.

© Eric Crambes