Hors des sentiers battus...

Loin de me cantonner aux traditionnels concerts de musique classique, j’affectionne particulièrement les expériences déroutantes qui permettent d’élargir mon champ d’activité.
Amateur de danse classique, j’ai eu la chance lors de mes études à la Juilliard School d’assister à de nombreuses classes de l’école du New York City Ballet. J’ai également pu me rendre à d’innombrables spectacles et découvrir le répertoire de cette grande compagnie.  Georges Balanchine connaissait la musique classique comme nul autre ; sa collaboration légendaire avec Igor Stravinsky se perpétue maintenant avec les nouveaux chorégraphes issus de cette prestigieuse formation.

J’ai maintenant le privilège de partager régulièrement la scène avec des danseurs et danseuses étoiles du New York City Ballet.  Grâce au talent de Benjamin Millepied, danseur et chorégraphe dont la renommée s’étend chaque année davantage et aux différents projets qu’il organise aux Etats-Unis et en Europe, j’ai pu interpréter à leurs côtés des oeuvres de Stravinsky, Pärt, Ott, chorégraphiées par Balanchine, Wheeldon, Millepied...

Mes déambulations musicales m’ont également conduit à interpréter des œuvres de Jacques Rebotier.  Compositeur, auteur et poète de génie, Jacques Rebotier a imaginé et conçu « Zoo Muzique ». Juché sur un vélo à roues carrées, jouant tantôt du triangle, tantôt de la « pochette », je récitais - entourés de collègues devenus plus ou moins autistes - textes et autres chansons de rues à qui voulait l’entendre…Cette promenade au milieu de cages habitées de musiciens-parlants fut une expérience unique et riche d’apprentissage. 

De nombreux voyages en Asie m’ont permis de découvrir - loin des traditionnels circuits de concerts occidentaux - des cultures curieuses de découvrir la mienne :  je partage avec ces publics néophytes ma passion de musicien et mon approche occidentale de la musique. Un concert avec une joueuse de Koto, une semaine de travail avec des musiciens traditionnels chinois…voilà de quoi étancher ma soif de découvertes et mon appétit pour l’improbable !

© Eric Crambes